mercredi 23 septembre 2015

Les enfants du président Erdogan auraient des liens avec l'Etat islamique.


Le fils du président turc Tayep recep Erdogan, Bilal, est ici en photo en compagnie d'extrémistes sunnites, probablement des responsables de l'Etat Islamique. La véracité de sa proximité avec les djihadistes en Syrie est renforcée par le fait qu'il dispose, via sa société BMZ Ltd. de compagnies maritimes disposant de quais spéciaux dans les ports de Beyrouth et Ceylan, afin d'acheminer du pétrole vers l'Asie. Le pétrole de l'Etat Islamique ?


Sa petite soeur Sumeyye Erdogan avait-elle suscité des critiques dans l'opposition turque lorsqu'elle émit le désir de rejoindre Mossoul "pour faire de l'humanitaire", après la prise de contrôle de la ville irakienne par les islamo-terroristes. Une infirmière affirme avoir vu Summeyye à plusieurs reprise dans un hôpital turc soignant des blessés de l'organisation islamiste acheminés par camions depuis la Turquie.

Observatoire de l'islamisation .

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.